Forum pour les ESI, IDE et pro de la santé


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 evaluations gyneco bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guitch
Régulier
Régulier
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 35
Localisation : nantes
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: evaluations gyneco bis   Mar 6 Juin - 3:21

[EVALUATION GYNECOLOGIE
GEU : ROLE EDUCATIF DE L'IDE EN MATERNITE/GYNECO

Cas N°1
Madame D est à 11 semaines d'aménorrhée. Elle est hospitalisée en service de "grossesses à risques" pour menace d'avortement spontané. Madame D a des antécédents de grossesse extra-utérine. Ce diagnostic est éliminé à ce jour.
1 - Quel est le signe clinique essentiel de la menace d'avortement spontané?
2 - Définir la grossesse extra-utérine
3 - Quel est le risque majeur de la grossesse extra utérine rompue?
Cas N°2
Vous êtes en unité de suites de couches, et vous vous occupez de Mme L., primipare. Elle a accouché par voie basse d'une petite fille, Sandra. Mme L; a eu une épisiotomie. Nous sommes à J1, soit le 2ème jour d'hospitalisation. Sandra est nourrie par allaitement artificiel.
1 - Donnez 5 éléments de votre rôle éducatif auprès de Mme L. en regard de l'épisiotomie, au moment de la toilette vulvaire.
2 - Le médecin a prescrit pour Mme L des immunoglobulines humaines anti D. Pourquoi cette prescription est-elle faite?
3 - Mme L. a l'intention de reprendre le contraceptif oral qu'elle prenait avant sa grossesse. Quand pourra-t-elle le reprendre?
4 - Elle vous demande ce qu'elle devra faire si elle oublie un comprimé. Que lui répondez-vous?
5 - Mme L. n'a pas encore fait son choix pour la méthode de stérilisation des biberons de Sandra et vous demande votre avis. Que lui répondez-vous?

EVALUATION GYNECO-OBSTETRIQUE
Questions:
1. Définissez l'accouchement et décrivez les 3 périodes le constituant
2. Donnez les conséquences graves des infections génitales basses et leurs symptômes caractéristiques
3. Définition et contre-indications de l'hystérosalpingographie.
4. Expliquez le mécanisme physiopathologique de la GEU
5. Donnez la surveillance infirmière d'une femme venant d'accoucher, qu'elle allaite ou non, ainsi que les principaux risques pour lesquels on effectue cette surveillance.
6. Réalisez un schéma simple expliquant le cycle menstruel

Correction
1 - Définition d’accouchement :
Ensemble des phénomènes qui ont pour conséquence la sortie du fœtus et des annexes fœtales hors des voies génitales maternelles après 38 semaines d’aménorrhée.
Il peut être spontané, provoqué, eutocique, dystocique.

3 périodes qui le constitue :
Effacement et dilatation (ouverture) du col : réduction progressive de la longueur ;
Expulsion sous l’effet des contractions utérines et des efforts de poussée de la mère ;
Délivrance après une période de rémissions accompagnée d’une perte sanguine de 300 à 500 cm3 .

2 - Conséquences graves des infections génitales basses :
Cancer ;
Stérilité ;
Endométrite ;
Salpingite

Symptômes caractéristiques :
Leucorrhée odorante et abondante;
Urétrite ;
Métrorragies ;
Brûlures vaginales ;
Ménorragies

3 - Définition d’hystérosalpingographie :
Examen radiologique de l’utérus et des trompes utérines après injection d’une substance opaque au rayon X.
Contre-indications :
Grossesse pour éviter les risques de GEU et d’avortement ;
En dehors des périodes de règles pour faciliter l’examen ;
Salpingite.

4 - Normalement, la fécondation s’effectue dans la lumière de la trompe et l’œuf migre ensuite dans la cavité utérine où il va s’implanter.
Si il existe une cause empêchant la migration normale, l’œuf s’implante dans la trompe dont la muqueuse est fragile et peu épaisse. L’implantation trophoblastique provoque une hémorragie intra-luminale qui s’écoule dans la cavité utérine et vers la cavité abdominale où elle se collecte dans le cul de sac de Douglas.

5 - Surveillance clinique d’une femme venant d’accoucher :
• Surveiller le risque infectieux ;
prendre la température 2 fois par jour ;
surveiller les lochies (odeur, aspect, quantité) ;
faire la toilette vulvaire ;
éducation de la patiente sur la toilette vulvaire ;
palpation de l’utérus par involution.
• Si pas d’allaitement :
traitement par PARLODEL*, VASOBRAL* ;
limiter les apports hydriques ;
porter un soutien gorge un peu serré ;
éviter les douches chaudes ;
tension mammaire ;
surveiller la température.
• Si allaitement :
la mise au sein doit être la plus précoce possible (2 heures environ après l’accouchement) et la plus régulière ;
conseiller à la mère de boire beaucoup ;
port d’un soutien gorge adapté ;
alimentation riche en calcium ;
pas ou très peu de consommation d’alcool ;
Ne pas fumer ou fumer après la tété ;
pas d’automédication.
• Risque thromboembolique : il est augmentée quand il y a eu césarienne, insuffisance veineuse ou obésité.
surélever les jambes ;
lever précoce (césarienne : lever le lendemain) ;
HBPM dans certains cas.
• Rétention urinaire :
surveiller reprise de la diurèse dans les 6 à 8 heures ;
palpation abdominale pour rechercher un globe vésical.
• Constipation :
surveiller reprise du transit ;
ralentissement du péristaltisme intestinal ;
alimentation riche en fibres ;
jus d’orange à jeun le matin ;
marche, massage abdominal ;
rassurer la mère sur la solidité des sutures.
• Baby blues.
• Anémie : perte sanguine importante au moment de l’accouchement (pâleur, sueur, dyspnée).
alimentation riche en fer ;
prescription de fer par le médecin (TARDYFERON*).
• Risque d’incontinence urinaire : lié à la faiblesse musculaire du périné. Il s’agit souvent d’une incontinence à l’effort (toux, éternuement, marche rapide).
Conseiller de bloquer ses urines pendant la miction.
• Le séjour en maternité durent environ 5 jours.
• Le retour de couches se produit pendant les 2 à 3 mois qui suivent l’accouchement, deux ou trois fois plus si il y a eu allaitement.
examen post-natal après la date de l’accouchement ;
examen général (poids, taille, pouls, TA) ;
examen gynécologique : évaluer si tout est bien remis en place ;
frottis cervico-vaginal ;
vérifier l’état du périné : le médecin prescrit des séances de rééducation abdominale ;
envisager la contraception.
• La pilule peut être prise avant le retour de couche si il s’agit d’une pilule microdosée.
Avant la sortie de la femme, il faut prodiguer des conseils sur la contraception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
evaluations gyneco bis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» question gyneco accouchement..quelle co...e!!
» Evaluations en seconde/première?
» BO evaluations CE1 CM2
» Evaluations en sixième, les fameux livres jaunes ... ?
» Evaluations trimestrielles (notées)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum pour les ESI, IDE et pro de la santé :: Le coin des étudiants :: Evaluations-
Sauter vers: