Forum pour les ESI, IDE et pro de la santé


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prescripion infirmière : du mythe à la réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
syndicat
Invité



MessageSujet: Prescripion infirmière : du mythe à la réalité   Lun 5 Mar - 10:14

L’Arrêté "fixant la liste des dispositifs médicaux que les infirmiers sont autorisés à prescrire" sera étudié le 14 mars par la Commission Infirmière du CSPPM, le Conseil Supérieur des Professions Para-médicales (exhumé pour l’occasion, alors qu’il n’avait pas été convoqué depuis une éternité !).

Ce texte est une bonne chose :
- c’est une mesure de bon sens, qui évite à un patient de devoir retourner voir son mèdecin pour qu’il lui prescrive la bonne taille de compresses : gain de temps pour le malade, économies pour l’assurance maladie.
- c’est une mesure d’équité, qui permettra à nos collègues libérales de se retrouver à "égalité de moyens" avec les infirmières salariées qui depuis longtemps utilisent et commandent le matériel dont elles ont besoin (et que les médecins du service seraient bien en peine de prescrire, ne le connaissant pas).

Certains estiment que "c’est une mesure de reconnaissance de la profession infirmière" ! Pour nous, ce "droit de prescription" s’apparente plutôt tout simplement à un "droit de commande de matériel", à l’égal de ce que font les hospitaliè

C’est une mesure logique, qui répond aux besoins de fonctionnement de la pratique des soins de Mais nous sommes loin de la "prescription limitée" accordée aux sages femmes !

Enfin, concernant la rédaction en elle même du texte, nous trouvons peu explicite la formule "A l’exclusion du petit matériel nécessaire à la réalisation de l’acte facturé, les infirmiers sont autorisé car la frontière risque d’être appréciée de manière pas toujours fiable selon les
Il vaudrait mieux que soit cité ce que l’infirmier n’a pas le droit de prescrire (matériel pour une IM, une IV, une SC, par exemple) : appréciation compliquée car le matériel d’injection est pris en charge pour certains actes (perfusion). Sur le fond, comment comprendre que l’on soit compétent pour prescrire une aguille de cathéter, mais pas une aiguille d’injection ?

Autre point : on aurait aimé voir évoqué que les infirmiers auront donc un Quid de la validité ? Quel numéro d’enregistrement ? Pour les IDE à domicile, pas de problème, mais à l’hôpital pour les ordonnances de sortie ???? En l’état, il est probable que l’infirmière hospitalière continuera à remplir l’ordonnance de matériel, avec le tampon du médecin du service !

Le problème derrière ce texte comme vous l’avez compris est lié à la prise en charge par l’assurance

La dernière version du projet d’Arrêté est sur notre site :
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Silver VIP
Silver VIP
avatar

Nombre de messages : 9190
Age : 43
Localisation : nord
Date d'inscription : 23/09/2004

MessageSujet: Re: Prescripion infirmière : du mythe à la réalité   Lun 5 Mar - 20:23

oui , c'est compliquée et dans le fond ce texte je ne suis pas sure de son utilité!!!! gratte1 gratte1

_________________
Celui qui veut vraiment trouve toujours des moyens, celui qui ne veut pas vraiment trouve toujours des excuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prescripion infirmière : du mythe à la réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cryptozoologie - Yéti] Reinhold Messner et le yéti
» Le Yéti. Du mythe à la réalité
» Expo. Etre femme sous Louis XIV : du mythe à la réalité
» Micro-puce et prophéties : du mythe à la réalité
» Le trésor de Stechovice - un mythe ou une réalité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum pour les ESI, IDE et pro de la santé :: Accueil :: Forum des invités-
Sauter vers: