Forum pour les ESI, IDE et pro de la santé


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 que pensez vous de ma situation clinique pour TFE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gloria
Nouveau


Nombre de messages : 3
Age : 41
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: que pensez vous de ma situation clinique pour TFE   Lun 12 Avr - 13:18

BONJOUR VOICI MA SITUATION CLINIQUE JE SOUHAITERAIS QUE VOUS ME DONNIEZ VOTRE AVIS SUR LE SUJET ET LA MANIERE QU'IL A ETE EMMENE. MERCI D'AVANCE.

J’étais en stage en service de soins infirmiers à domicile L’infirmière réfèrente du secteur s’occupait de mon encadrement. Cela faisait déjà 15 jours que nous prenions en charge Mme S. Celle-ci était âgée de 92 ans, vivait seule dans sa maison et était grabataire. Ses deux enfants qui n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur la gestion de son argent et sur sa garde, ont décidé de la mettre sous tutelle. Deux aides à domicile venaient s’occuper de la maison et d’elle, une le matin et l’autre l’après midi, toutefois elle restait seule dans la maison toute la nuit, lorsqu’elle l’a su, la cadre de service est entré en contact avec le fils et lui a rappelé ses devoirs et les risques qu’il encourait s’il n’améliorait pas la situation dans laquelle vivait sa mère. Depuis quelques temps l’infirmière du service et moi, avions noté que l’état générale de Mme S. se détériorait, en effet, elle présentait des signes de déshydratation et de dénutrition. L’escarre qu’elle avait au niveau du sacrum se dégradait de jour en jour et elle avait une diarrhée persistante, et ce malgré les soins quotidiens qui lui étaient prodigués. Nous en avons référer au cadre du service et nous lui avons expliqué que nous pensions, suite à quelques questions posée à l’aide à domicile, que son alimentation n’était pas adaptée à ses besoins. En effet, au fur et à mesure de la discussion avec celles-ci, il en est ressorti que l’alimentation de cette patiente se constituait unique de lait au chocolat + 1 FORTIMEL, de petit pot de légumes pour bébé et selon leur dire un peu de jambon, viandes ou œufs pour le midi et une soupe pour bébé le soir. Nous émettions de sérieux doutes quand à la qualité d’hygiène que pouvait avoir l’unique petite bouteille qui était utilisé pour la nourrir et la faire boire comme un biberon (nous pensions que cela pouvait être la cause de sa diarrhée persistante).La cadre du service a donc fait appel au médecin et au tuteur, qui n’étaient pas joignable. Nous avons donc décidé ensemble, dans un premier temps, de surveiller son alimentation et d’en discuter avec les aides à domicile afin qu’elles puissent réajuster. Parallèlement, la cadre de service a prit rendez-vous avec un conseiller en diététique qui devait avoir lieu 2 jours plus tard, afin de nous former sur les différents aliments déjà préparé que proposaient les groupes pharmaceutiques afin de suppléer ou compléter l’alimentation des patients. En attendant le jour du rendez-vous, une infirmière et moi, avons proposé une hydratation en percutané mais le manque de surveillance et d’encadrement autour de cette patiente plaçait cette solution en dernier recours (il était innécessaire de faire courir un risque infectieux en rajoutant une porte d’entrée). Il a donc été décidé qu’à chacun de ses passages (deux fois par jour), l’infirmière devait s’assurer d’hydrater la patiente suffisamment lors de son arrivé et avant son départ.
Le lendemain de la formation sur les aliments hyper protéiné et autres, nous avions avec nous une gamme de produit que nous avions sélectionné pour elle. Malheureusement, celle-ci était hyperthermique, agitée et confuse. Nous avons appelé la cadre de service en urgence afin qu’elle puisse contacter le médecin. Pendant ce temps nous avons procéder à une toilette au lit pour la mettre au propre car elle baignait dans les selles et l’urine, refait les pansements et suite à la demande du médecin posé une voie veineuse périphérique avec du G5% afin de la transférer aux urgences accompagnée d’un ambulancier et de l’aide à domicile.
Je retourne au bureau le cœur gros. Je me sens coupable et me demande qu’est-ce que j’ai raté dans mon analyse de la situation. Cette patiente était en détresse et je le voyais bien, pourtant j’ai l’impression de ne pas en avoir fait assez et que j’aurai pu mieux agir. Au fond de moi je reste persuadée qu’une hydratation en percutanée ou une alimentation en entérale auraient été une meilleure solution
Est-ce que compte tenu de ma situation de stagiaire je n’ai pas su faire passer mes inquiétudes ? Avais-je en ma possession toutes les connaissances qui me permettraient de mieux adapter la prise en charge de la patiente ?
Pouvais-je insister et proposer d’autres choses qui aideraient à améliorer l’état de la patiente beaucoup plus tôt ?

PROBLEMATIQUE
Je me demande est-ce que mon hésitation est due à un manque d’assurance et de confiance en moi ? Ou, est-ce que ce sentiment est partagé par tout étudiant en situation de stagiaire dans un service?
Comment est perçu l’étudiant sur son lieu de stage ? Quelle relation peut-il établir avec le personnel en place ?
Comment utiliser ses connaissances et faires les liens sur les lieux de stage ?


J'attend vos réponses avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 8184
Age : 43
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 18/09/2004

MessageSujet: Re: que pensez vous de ma situation clinique pour TFE   Mer 5 Mai - 22:12

Bonjour
En tant qu'étudiant tu as fait tout ce qui était dans ton champ de compétences. Il en va de même pr l'IDE qui s'occupait de cette patiente. Le problème vient de la coordonnation pour cette patiente. Elle aurait du être hospitalisée avant, vu sa diarrhée persistante, et la dégradation de son état cutané (et nutritionnel)
Ce sur quoi il faut s'interroger, c'est le rôle de l'IDE dans la coordination des soins à domicile, de ses compétences et ses limites, et comment y remédier en cas de "problème" (médecin injoignable par ex)

_________________
Bonne continuation et à bientôt sur ce forum,
Dominique
Mes sites pour étudiants infirmiers : www.etudiantinf.fr.tc
http://www.e-monsite.fr/aideauxesi/accueil.html

Et mon incontournable forum de pub :
http://faisons-de-la-pub.winnerforum.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.etudiantinf.fr.tc
gloria
Nouveau


Nombre de messages : 3
Age : 41
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: que pensez vous de ma situation clinique pour TFE   Sam 8 Mai - 21:31

Merci beaucoup Dominique,

J'ai effectué quelques modifications au cas clinique et je travail sur mon analyse. Les pistes que tu m'as donné me sont très utiles et je vais les fignoler. je te donnerais des nouvelles au fur et à mesure que ça avance.
Kiss.

P.S: je me suis permise de donner l'adresse de ton site à une collègue qui a rencontré beaucoup de difficultés avec sa guidante de TFE et qui est complètement perdue, merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: que pensez vous de ma situation clinique pour TFE   Aujourd'hui à 12:10

Revenir en haut Aller en bas
 
que pensez vous de ma situation clinique pour TFE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que pensez-vous d'utiliser votre messagerie électronique pour communiquer avec les parents ?
» 1ère L : que pensez-vous de ma liste de lectures cursives pour l'OE "Vers un espace culturel et européen" ?
» Un ordinateur pour chaque élève en classe, qu'en pensez-vous?
» Que pensez-vous de l'école ouverte? Pour ou contre?
» Pensez-vous que le célibat consacré soit biblique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum pour les ESI, IDE et pro de la santé :: Le coin des étudiants :: T.F.E-
Sauter vers: